mars 1, 2021

Miami Medica, accusé de crime de haine pour frapper et insulter Hispano

Miami, le 21 février (EFE News) .- Un anesthésiologiste de Miami est en caution accusée d’un « crime de haine » pour avoir attaqué un homme hispanique, qui a également insulté d’expressions racistes et lui a causé des dommages à sa voiture, a rapporté les médias locaux.

Jennifer Susan Wright, Centre médical médical de montagne, a eu lieu vendredi dernier, exactement un mois après l’incident s’est produite dans un supermarché Hialeah, la ville du comté de Miami-Dade, dans le sud de la Floride.

Selon le journal de Miami Herald, l’homme, dont l’identité n’a pas été signalée, il a demandé à Wright en espagnol, quand il était à la fois une rangée pour payer, qui a gardé la distance de sécurité pour le Covid-19 et elle s’est enragée.

La femme, qui l’a exprimée, je veux « se débarrasser de vous tous » en référence aux hispaniques ou aux immigrants, a été accusé de plusieurs charges, y compris la D Le crime de haine, qui est aggravant, selon le journal de Miami Herald.

L’auto de détention indique qu’après l’homme lui demanda de rester loin de lui, Wright a commencé à « murmure les mots fatigués ». / p>

L’Hispanique a ignoré ces commentaires et a marché vers sa voiture et quand il portait ses achats, elle lui confrontait son confronté et il lui a demandé de le contrôler, qui était encore plus enragée, selon les informations héralisées.

C’est à ce moment-là quand il a prononcé une insulte raciste et dit qu’il voulait se débarrasser de tous les Hispaniques.

Selon le rapport de la police, il a également déclaré: « Ce ne sera pas l’Amérique ( USA) de Biden (président Joe Biden), est mon Amérique « et » nous devrions tous les brûler tous. « 

Puis il se gratte avec les clés de sa voiture le corps du véhicule de sa victime, qui à ce moment-là. Il a pris son téléphone portable pour appeler le numéro d’urgence.

Wright lui a donné un coup de poing qui a fait tomber l’homme le téléphone au sol et le mildiou Ou le frappait quand il le ramassait, après quoi il a quitté la place.

Les enquêtes de la police ont conduit à la détention de Wright à l’entrée de sa maison à Miami Sprngs vendredi dernier, selon la Informations.

(c) Agence EFE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *