mars 20, 2021

Les pouvoirs notariés

Le pouvoir est un document par lequel une ou plusieurs personnes autorisent une autre ou une autre pour effectuer certaines procédures. Par conséquent, cela signifie nommer un représentant de sorte que, dans notre nom puisse effectuer des actes ou des entreprises. Selon les facultés spécifiques que nous avons attribuées, le proxy peut prendre des décisions plus ou moins. Les pouvoirs notariés admettent plusieurs possibilités selon les facultés spécifiques qui souhaitent déléguer. L’un des plus courants s’appelle «pouvoir pour les poursuites», qui se fait en faveur d’un avocat ou d’un procureur de nous représenter en procès. Nous parlons également de «pouvoir spécial», de faire référence à une personne pour effectuer un ou plusieurs efforts qui y sont clairement déterminés, comme cela pourrait être l’achat d’un plancher ou d’une acceptation d’un héritage. Et l’un des plus fréquents est le plus souvent connu sous le nom de « pouvoir général », qui contient un large éventail de facultés et qui est adéquat pour les personnes qui n’ont pas l’intention de nommer un représentant pour la réalisation d’une gestion donnée, mais de sorte que Une manière continue, gère et gère votre argent et vos biens, et même les avoir si vous jugez nécessaire. Contre ce qui est communément pensé, le pouvoir général n’est pas un pouvoir qui permet «tout», mais plutôt un pouvoir puissant en collectant un grand nombre de facultés spécifiques, de sorte qu’elle permet de «faire pratiquement tout». Il est donc possible que certains actes très concrets n’apparaissent pas en compte, il est donc toujours pratique d’informer le notaire de l’utilisation destinée à donner et à évaluer s’il est nécessaire d’inclure une mention spécifique.

Dans les pouvoirs, un ou plusieurs représentants peuvent être nommés et, dans le cas où ils en sont plusieurs, la possibilité de permettre à chacun peut agir de manière indépendante des autres (convulsions de solidarité), ou tout le monde doit agir conjointement (Empodiums Joint). Il est même possible de distinguer et de permettre à chacun d’agir de manière indépendante pour la plupart des actes, mais d’exiger le consentement de tous pour ceux qui sont considérés plus pertinents, tels que la vente de biens immobiliers. Tous les pouvoirs sont basés sur une relation étroite de confiance entre celui qui le confère et celui qui le reçoit. Cela est plus évident dans le cas du pouvoir général, car il accorde un contrôle important sur l’équité, ce faisant ainsi en faveur de la mauvaise personne pourrait produire des conséquences catastrophiques.

Les pouvoirs peuvent être effectués pour une échéance de certains temps mais la chose habituelle est qu’ils sont faits sans limitation temporaire. S’il s’agit d’une puissance spéciale donnée pour une gestion donnée, telle que la vente d’un étage, la puissance est éteinte après la fin de l’entreprise. D’autre part, il existe d’autres pouvoirs que le pouvoir général ou le «pouvoir bancaire spécial» (étant donné contractuel avec des banques et d’autres entités financières) qui attribuent des facultés persistantes au fil du temps. Dans ces cas, si aucun délai n’a été établi au pouvoir et à un moment donné, la confiance est perdue dans le représentant, il est important de le révoquer. La chose la plus simple à révoquer le pouvoir est que le panneau de pouvoir et représentatif avant une rédaction de révocation. Si cela n’était pas possible, celui qui a accordé le pouvoir peut être présenté dans n’importe quel avis et signer la révocation, mais dans ce cas, il sera nécessaire que le notaire informer personnellement le représentant, en augmentant les coûts. D’autres causes importantes d’extinction de pouvoir sont la mort et l’incapacité du pouvoir. En ce qui concerne ce dernier, il est aujourd’hui admis que celui qui subventionner le pouvoir établit expressément que le même paragraphe malgré son invalidité, ce qui donne lieu à une figure de grande transcendanement pratique et qui admet diverses configurations; est la soi-disant « puissance préventive ».

  • Les documents d’identification de la personne ou les personnes qui interviennent:

par règle générale, les personnes physiques espagnoles suffiront de ce présent votre dni. et étrangers n.i.e. avec la photographie ou n.i.e. Aucune photo accompagnée d’un passeport ou d’une carte de résidence de votre pays d’origine. Lorsque les entreprises ou d’autres personnes morales interviennent, en plus des documents identifiant la personne physique qui les représente, ceux qui identifient l’entité juridique devraient être présentés. Ces documents sont, dans le cas typique des sociétés: Écriture de la Constitution, Écriture dans laquelle la nomination du représentant est contenue en tant qu’administrateur ou conseillère (pouvait correspondre à celle de la Constitution) et d’écrire une identification du véritable propriétaire (si ce dernier ne le fait pas Il existe, vous pouvez faire dans la loi). Tous les documents doivent être originaux.

  • Dans tous les cas, vous devez nous fournir les données des convulsions et, dans les pouvoirs spéciaux, les informations que vous souhaitez inclure.

Dans le cas des cas autres que ceux mentionnés ou il y a des circonstances particulières, demandez-nous auparavant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *