février 6, 2021

Jonas Kaufmann

Il a assisté à la Musikhochschule de sa ville natale, où il prenait des cours de maître avec Hans Hotter et James King. Plus tard, il a fait ses débuts en 1992 dans de petits rôles dans la Bayerische Staatsoper et le théâtre Am Gärtnerplatz de Munich.

était membre du Saarbrückener Staatstheater (1994-1996), puis a débuté à Stuttgart, La Scala (Jaquino à Fidelio). ) Et à Così fan tutte.

Depuis 2001 appartient à l’ensemble de l’opéra de Zurich, d’où il a projeté sa carrière internationale, passe des premières à Toulouse, Genève, Hambourg, Stuttgart, Regensburg, Covent Garden, Chicago , Paris, Opéra métropolitain New York, Opéra d’État de Vienne, Festival d’Édimbourg, Lucerne, Berlin Tilos, Dresde, le colon Teatro de Buenos Aires et d’autres auditoriums lyriques. C’était nommé Kammersänger (chanteuse de caméra).

Ses rôles principaux sont Alfredo, Max, Florestán, Don José, Mario Cavarousi, Tamino, Tito, Don Ottavio, Idomeneo, Fierrabras, Fausto, Ruggero, Fenton, Don Carlo, Rodolfo, Pinkerton, des Griieux, duc de Mantoue, Romeo, Parsifal et Siegmund. Il a récemment conquis une critique laudatrice avec son interprétation de Werther de Massenet à Paris.

a fait ses débuts au festival Bayreuth en 2010, tels que Lohengrin, dans la production de Hans Neuenfels dirigée par Andris Nelsons.

est un récital distingué des chansons Schubert, Robert Schumann, Mahler et Richard Strauss.

Kaufmann est marié deux fois. Son premier mariage avec la mezzosoprano margarete Joswig allemande, a déclaré l’Union se termina par le divorce. Avec Margarete Joswig avait trois enfants. Son deuxième mariage est avec le directeur de l’opéra Christiane Lutz. Le couple s’est marié à la fin de 2018 et a un enfant né en mars 2019.

en 2010, son livre Meinen Die Wirklich Mich a été publié en collaboration avec Thomas Voigt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *