septembre 30, 2020

Je ne peux pas aimer (partie. RVFV)

Je me sens comme quelque chose à l’intérieur de moi, je n’avais pas gagné, je n’apprencis pas même Palossia est la même histoire, je suis toujours les Malolos jaloux chiennes, la rue et l’enfant bonne fille et je suis l’enfant malciadodme ce que je fais pour oublier que je suis dans la rue et que je n’arrête pas de penser que je me sens vide parce que je ne peux pas toucher à moi avec moi et je ne connais pas l’appréciation et un billet de cent stocké laissé fou comme une perchocette avec vos baisers, j’ai touché de ton corps buvant roséterminémarijuana et cent billets que vous avez laissé fou comme une perchocette avec tes baisers je suis touché de ton corps buvant roséterminétú fou de moi aussi je voulais aussi je voulais Vous ne saviez pas comment faire du soja maintenant mes nuits sont froids me boire 1, boire 2 et bebo 3dén que je suis lociy, je me saoulais à nouveau je bois 1, buvez 2 et buvez 3DÉn que je suis lociy je me saoulais à nouveau J’ai une habitude que je tombais une gitane qui appelle Dehorapque son point toujours Et j’ai un paya que lorsque je la vois pleurer une gitane qui appelle une gitane qui appelle un déshorage roséterminémarijuana et une centaine de facture folle comme un percédent avec vos baisers I Toupel de votre corps buvant Rostétéréé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *